La veille de la Saint-André

La veille de la Saint-André

La veille de la Saint-André



Parmi plusieurs traditions polonaises, il existe l'une qui est unique et vraiment intéressante. C'est la veille de la Saint-André (le 29 novembre).

 

Cette soirée-là , les gens (surtout les femmes célibataires) se rencontrent et prédisent l'avenir à partir de formes réalisées avec de la cire qui a été fondue et ensuite refroidie et faite couler dans l’eau par le trou d’une clé. D’après les croyances anciennes, la clé constitue un lien avec l'autre monde, mais seulement les bons esprits peuvent prédire l’avenir.   C'est une coutume païenne mais toujours continuée et très connue dans toute la Pologne. On la fête aussi dans les écoles où on organise des discothèques et beaucoup de jeux.

 

Toutefois, il y a d'autres présages. Par example, pour savoir quelle femme se mariera comme la prèmiere, il faut former une ligne de chaussures gauches, en commençant d'un coin de la chambre. La propriétaire de la chaussure qui touchera le seuil de la porte peut se préparer au mariage :-)

 

Mais que faire pour connaître le prénom du futur mari? D'abord, il faut couper une pièce du papier à la forme d'un grand cœur. Puis, il est nécessaire d'y écrire tous les prénoms masculins qu'on se rappelle. Après, il faut tourner "le cœur" (tellement pour ne pas voir ce qui y est écrit) et l'épingler. Le prénom percé sera le prénom de l'époux d'avenir.
C'est difficile à déterminer si les prédictions se réalisent mais sans doutes le veille de la Saint-André est une occasion de s'amuser bien!cire.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site