La langue bretonne

Je suppose que plusieurs personnes croient qu'en France on ne parle que le français. Mais ce n'est pas vrai parce qu'il y a beaucoup de dialectes et de patois qui sont toujours parlés dans ce pays.
Moi, je voudrais vous raconter un peu du breton parce que cette langue est tout à fait différente du français.
Le breton (brezhoneg en breton) est une langue celtique parlée par 206 000 personnes, en Bretagne, en France. Ses locuteurs sont des brittophones ou bretonnants. Sa grammaire peut être incomprise pour un polonais et la construction de la phrase semble bizarre. Aussi la prononciation ne ressemble pas à aucune langue européenne et pour mieux comprendre cette différence je propose d'écouter l'hymne de la Bretagne (autrefois, cette région était indépendente et elle possède encore ses traditions et sa culture).

 

 

 

Voici quelques curiosités sur la Bretagne et sa langue:

  • on peut étudier la langue bretonne à l'université;
  • en breton (et dans toutes les langues celtiques) il y a un mot (glas) qui signifie toutes les couleurs que peut prendre la mer: du gris que le vert, ainis que le teint pâle. Ainis l'herbe et les feuilles des arbres, le pelage gris des animaux et les cheveux grisonnant sont glas;
  • on retrouve le mot aod dans Aodou-an-Arvor qui est la forme officielle bretonne du nom du département des Côtes-d'Armor. Le mot Armor - qui est la forme étymologique d'Arvor - veut dire "littoral". Le nom de ce département est donc un pléonasme!
  • en breton, on vouvoie à une personne. Pourtant, dans certains endroits, les femmes tutoient leurs frères ou leurs maris, mais ceux-ci doivent les vouvoyer en retour sous peine d'être insultant!
  • ti-krampouezh (la crêperie) est un mot composé comme ti-post (la poste): ti=maison et krampouezh=crêpes. La même construction se retrouve dans porzh-mor (le port). Le mot porzh, seul, peut en effet avoir un autre sens, celui de cour.
  • Erwan est un des noms breton les plus courants en Bretagne. On le traduit généralement par Yves. Outre le fait d'être le patron des hommes de loi, saint Yves est également le patron officiel de la Bretagne. Il se fête le 19 mai.
  • Neig est une forme courte pour Annaig (Anna, Anne). C'est un prénom féminin très connu en Bretagne. Et tout comme Erwan est le patron de la Bretagne, Anna en est la patronne. L'Église la donne comme la grand-mère du Christ, mais la plupart des observateurs la considèrent comme une chritianisation d'une ancienne déesse celtique.

Un mini dictionnaire breton-français:

Demat - bonjour

Trugarez - merci

Dispar - formidable

Komz a rit brezhoneg? - Parlez-vous breton?

Degemer mat - bienvenue

Ha - et

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site